Plein bloom pour une fin de mission!

Début juillet : nous voilà enfin en plein bloom ! Les prolongations s’organisent, il faut tout faire pour recueillir des données et échantillons de l’évènement convoité par toute l’équipe de GreenEdge, tant que la banquise le permet.

6 juillet : dernières carottes de glace, dernier profil optique, démontage du mât météo et retour de la cabane vers la terre ferme.
7 juillet : dernier trajet en skidoo entre Vagabond et le village, premier trajet en annexe !
8 juillet : démontage du plancher de la tente, entreposage à terre (Old Broughton).
9 juillet : récupération de la bouée Oceanetic, en annexe, non loin de Vagabond.
10 juillet : dernière station en équipe ! Récupération de l’ADCP. Escale sur la toundra, sur le chemin du retour, feu de bruyère, fumage de poisson et dégustation.
12 juillet : météo superbe, nous sommes deux, Jay et moi, pour nous rendre sur le site et effectuer un profil CTD et des prélèvements d’eau avec une bouteille Niskin de 8 litres. France assure les filtrations au labo.
13 juillet : Thomas et Simon s’envolent vers le sud, Joannie reste seule avec nous (Vagabond) pour la dernière ligne droite.

14 juillet. Avant de partir vers le large, sur la glace mince, nous attachons un bidon vide à l’arrière de chaque skidoo, pour plus de flottabilité, au cas où. La zone de banquise la plus fragile est hors de portée du relai radio VHF : le téléphone par satellite est rangé dans le traîneau. Celui-ci a peu de chance de passer à travers la banquise et peut même retenir une motoneige et éviter le naufrage ! Conduite sportive, il faut par endroit accélérer franchement pour franchir un trou ou un crack (fracture). Je conserve mes distances derrière Jaypootie, qui me fait parfois signe de passer plus à droite, ou à gauche. Une fois au sud de l’île Broughton, la banquise est bien meilleure, encore praticable pour au moins huit jours.

Grand beau temps sur le site de l’ex camp de glace, Jay découpe un phoque chassé en chemin, pendant que je descends la CTD à 360m. J’en déguste quelques morceaux encore tiède tout en remontant la bathysonde avec le treuil manuel. A l’examen du profil hydrographique, nous constatons que le fort pic de fluorescence est en légère baisse par rapport à la station précédente (12 juillet). Nous avons donc été présents pour le maximum du bloom !

Une fois les prélèvements d’eau achevés, deux autres phoques attrapés (Jay me laisse du temps pour m’exercer avec son fusil à lunette), il est temps de rentrer, la fonte progresse a vue d’oeil. Soulagés, nous retrouvons notre point de départ (old Dew Line beach), il ne nous reste plus qu’à traverser les 20 mètres d’eau libre qui séparent la banquise de la berge. Plein gaz. « The fun part ! ».

Tandis que nous finissons de ranger les motoneiges et traineaux pour l’été, France assure les dernières filtrations au labo et Joannie prépare photos et petits films. Une cinquantaine de personnes viennent ensuite assister à la projection, dans la salle polyvalente de la commune. Fin de la mission GreenEdge 2015 !

Éric Brossier

Crédit photos : Éric Brossier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s